couple sénior marchant dans un magnificque paysage montagneux

Quoi faire si un proche vous demande de l’aide financière?

Un proche vous sollicite pour une aide financière. Que faire? Sachant que les histoires d’argent peuvent nuire à une précieuse amitié ou à une relation familiale, il s’agit là d’une situation bien délicate!

Voici donc quelques conseils pour aider vos proches financièrement, tout en gardant une relation saine.

Aider un proche en lui prêtant de l’argent

Lorsqu’un ami ou un membre de votre famille vous demande de l’aide financière, il est certain qu’il peut être difficile de lui refuser. Vous désirez préserver votre relation tout en l’aidant sur le plan financier ? Vous vous demandez comment faire? Tout d’abord, vous pourriez, bien entendu, non pas faire un prêt monétaire, mais plutôt un don. Ceci signifie alors que vous acceptiez de ne jamais vous faire rembourser. Chose certaine, si vous optez pour cette alternative, l’argent ne sera en aucun cas responsable d’une éventuelle dégradation de la relation avec votre proche.

Cependant, les montants demandés peuvent parfois être élevés, ou encore, votre situation financière à vous aussi peut être également précaire, alors il peut être difficile de faire un don. De plus, vous pourriez signer une entente écrite liant le prêteur et l’emprunteur. Celle-ci doit contenir l’identité des deux parties, les termes de l’entente (échéancier, montant à rembourser par période, intérêts, garanties en cas de faillite, etc.) et doit être datée et signée. Qui plus est, si la somme prêtée est importante, il est recommandé de faire valider cette entente par un notaire. Enfin, pensez également à faire mention de cette entente dans votre testament.

En résumé, l’avantage de l’entente repose sur le fait que si l’emprunteur n’honore pas ses paiements, vous aurez le droit à certains recours.

Aider un proche en cosignant un prêt

Un de vos proches pourrait avoir de grands projets tels que l’achat d’une résidence ou d’une voiture neuve. Bien entendu, une telle transaction demande des garanties financières, il est alors fort possible que vous soyez sollicités pour cosigner un prêt ou une carte de crédit. Avant d’accepter la proposition de votre proche, il est fortement recommandé de bien y réfléchir. En effet, sachez que les responsabilités du cosignataire vis-à-vis du compte sont identiques à celles du signataire.

Aussi, dans le cas où le signataire manquerait ses paiements, le cosignataire devrait les honorer, sans quoi il en résulterait sur sa cote de crédit. Aussi, posez-vous les bonnes questions : quelle est la somme empruntée? Dans le cas où votre proche n’honorerait pas ses paiements, pourriez-vous les assumer sans affecter votre vie familiale? Quelle est la fiabilité de votre proche? Pouvez-vous lui faire confiance? Et enfin, qu’adviendrait-il de votre relation en cas de problème? Êtes-vous prêt à prendre un tel risque?

 

Si vous avez besoin de conseils pour mieux gérer votre situation financière ou vous sortir de l’endettement, prenez rendez-vous dès maintenant pour une consultation gratuite avec l’un de nos conseillers.

Prendre rendez-vous avec l’un de nos conseillers Roy Métivier Roberge

 

Scroll to Top