Découvrez l’histoire de Maxime

de Saint-Georges, 28 ans.

Je croyais que le conseiller que je devais rencontrer essayerait de me vendre quelque chose ou de me faire signer un contrat. Finalement, pas du tout. Loin de là. La première rencontre fut très cordiale et on a discuté de mes préoccupations et de ma situation financière. Il a pris le temps de m’écouter et de répondre à toutes mes questions. Juste le fait d’avoir parlé ouvertement de mes problèmes d’argent avec quelqu’un qui ne me jugeait pas, d’avoir eu des réponses claires et d’avoir compris qu’il y avait des solutions pour m’en sortir, ça m’a fait énormément de bien! C’est difficile à expliquer, mais j’avais enfin le sentiment de commencer à mettre de l’ordre dans mes finances.

Plusieurs choses ont causé mes problèmes. Premièrement, je payais beaucoup trop cher pour ma voiture. Quand j’ai voulu acheter une nouvelle voiture, le crédit m’a été refusé et j’ai finalement acheté une voiture usagée avec une compagnie qui offrait du crédit plus facilement avec évidemment un taux d’intérêt très élevé. Une grande partie de mon salaire servait à payer l’auto. Quand elle a commencé à être plus vieille et nécessitait des réparations, ce n’était vraiment pas évident. J’ai contracté un prêt personnel de 10 000 $ avec un taux d’intérêt assez élevé pour payer mes cartes de crédit. J’aurais dû détruire mes cartes, mais je les ai conservées et j’ai fini par atteindre à nouveau la limite de crédit. Donc, j’avais des cartes de crédit surchargées et un prêt à rembourser. Et ce ne sont que deux exemples parmi tant d’autres. À un certain point, mes paiements étaient juste trop gros. Je ne pouvais plus payer l’épicerie, l’essence pour aller travailler et les choses dont mes enfants avaient besoin, en plus de tous les autres paiements. Chaque mois, je devais jongler avec ça. C’était l’enfer.

Je suis un jeune papa et à cause de mes problèmes financiers, j’ai eu moins de temps de qualité avec mes enfants. J’étais toujours « cassé », je recevais des appels d’agences de recouvrement et régulièrement, je cherchais de l’argent pour acheter à manger. Dans ce temps-là, tu ne penses pas nécessairement à jouer aux petites autos avec ton garçon! C’est le pire impact que mes problèmes d’argent ont généré. Maintenant que c’est réglé, je me rattrape! Je passe beaucoup de temps avec mes enfants.

J’aimerais lui dire que ça ne sert à rien d’attendre avant de consulter un syndic. J’ai tout fait pour tenter de m’en sortir seul et ça n’a rien donné. Je me suis endetté davantage, j’ai vécu du stress sans arrêt et j’ai eu l’impression d’arrêter de vivre pendant deux ans! Si je pouvais revenir en arrière, c’est certain que je n’attendrais pas aussi longtemps avant de consulter un professionnel. J’ai eu de très bons conseils et maintenant ça va super bien. J’ai réussi à m’en sortir!

Brisez le silence

Ne restez pas seul avec une situation financière difficile. Parlez-nous de ce qui se passe! La loi vous protège mieux que vous ne le pensez et vous permet de trouver une solution pour reprendre le contrôle de votre surendettement. Lors de votre première consultation, nous prendrons le temps de vous écouter et d’analyser votre situation. Nous discuterons avec vous des options possibles pour parvenir à un budget parfaitement équilibré. Même en cas de faillite, sachez que vous ne perdrez jamais tous vos biens! La première consultation est gratuite, confidentielle et sans obligation. Vous n’aurez rien à signer et nous répondrons à toutes vos questions sans vous juger.

Découvrez les personnes qui forment notre équipe

Consultez le profil personnel et professionnel de chacun de nos conseillers.

Parlez à un conseiller
Roy Métivier Roberge