« Fier de voir nos clients

repartir du bon pied. »

« Fier de voir nos clients

repartir du bon pied. »

José Roberge

B.A., PAIR, SAI | Président syndic associé

J’ai commencé au Service de vérification fiscale de Revenu Québec en 1988. En 1990, j’ai eu la chance d’entrer au Service du recouvrement comme agent de recouvrement fiscal. À ce moment, j’ai commencé à traiter des dossiers complexes. Je percevais les déductions à la source, la TPS et la TVQ ainsi que les impôts des entreprises et des particuliers. J’ai eu à régler de gros dossiers de perception impliquant des sommes de plusieurs millions de dollars. En 1992, avec les modifications à la Loi sur la faillite et l’insolvabilité, on m’a proposé de collaborer à la mise sur pied du Service de recouvrement des dossiers d’insolvabilité de Revenu Québec. Jusqu’en 1996, j’y ai travaillé et j’y ai traité un grand nombre de dossiers dans lesquels j’aurais tellement préféré aider les contribuables autrement. Je trouvais qu’ils étaient souvent mal conseillés. Donc en septembre 1996, j’ai décidé d’entreprendre les études pour obtenir la licence de syndic autorisé en insolvabilité et j’ai démissionné de mon poste chez Revenu Québec. Bien que ce fût un poste de cadre permanent avec d’excellents avantages sociaux, j’avais la conviction de pouvoir être plus utile comme syndic. Je n’ai pas hésité à faire le saut et je ne l’ai jamais regretté!

Dès qu’une personne connaît des problèmes financiers, comme des retards de paiement ou le paiement d’une carte de crédit en utilisant une autre carte de crédit, elle devrait avoir le réflexe de venir nous en parler. En fait, dès qu’une personne craint une perte de contrôle de ses dettes, c’est le temps de consulter un professionnel en redressement financier. Nous ne lui ferons pas payer la première consultation et elle n’aura aucune obligation ni aucune pression pour signer quoi que ce soit. Nous prenons le temps nécessaire pour analyser chaque cas afin de trouver la meilleure solution. Pour nous, il est très important d’écouter le client pour bien analyser sa situation avant de lui conseiller une solution adaptée à ses besoins. Malheureusement, trop souvent les gens attendent d’avoir une saisie de salaire ou de recevoir la visite d’un huissier avant de consulter un conseiller. Ils peuvent éviter un stress aussi intense qu’inutile. Beaucoup l’ignorent, mais chaque semaine, nous aidons des gens à redresser leurs finances sans faillite ni proposition de consommateur. Dans certains cas, nous révisons simplement leur budget. Donc, il faut parler avec un professionnel le plus tôt possible.

Alors que la firme célèbre ses 25 ans en 2018, je constate que la majorité de nos employés sont avec nous depuis le début!

 

Je suis aussi très fier que plusieurs anciens clients nous recommandent à leurs connaissances, leurs collègues et les membres de leur famille. C’est donc dire que nous avons fait du bon travail et que nous les avons vraiment aidés. À preuve, notre volume d’affaires est toujours en croissance d’année en année même avec des dépenses de publicité très inférieures à la concurrence.

 

Depuis 25 ans, nous avons géré un grand nombre de dossiers et cela nous procure une grande fierté pour le remarquable travail accompli par notre équipe. Les recommandations et la satisfaction de nos anciens clients ainsi que la confiance des intervenants du milieu financier envers nous, font en sorte que chaque matin, tous les membres de l’équipe et moi n’entrons pas au bureau à reculons et travaillons dans la bonne humeur pour que ça se reflète dans les relations avec nos clients, malgré la situation difficile que ceux-ci vivent.

Selon vous, qu’est-ce qui distingue Roy Métivier Roberge des autres bureaux de syndics?

Roy Métivier Roberge compte parmi son équipe des professionnels de haut calibre avec différentes spécialités : des comptables agréés, un registraire de la Cour supérieure et aussi avocat, d’anciens percepteurs d’impôts de Revenu Québec ainsi que des gens d’affaires compétents. En plus, une grande partie de l’équipe a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de l’insolvabilité. Je suis vraiment fier d’avoir une équipe de ce calibre. Et ça fait toute la différence pour nos clients. Ils sentent que nous ne sommes pas là pour juger leur passé, de toute manière on ne peut rien changer au passé, et ils constatent que nous nous occupons activement à trouver des solutions à leurs problèmes pour leur offrir un meilleur avenir.

 

De plus, une plaque murale apposée à l’entrée de chaque établissement de RMR nous rappelle la mission de la firme et ses valeurs qui nous animent et nous rendent fiers.

Quelle est votre plus grande source de motivation à titre de syndic associé et

président de Roy Métivier Roberge?

Ma plus grande source de motivation est que chaque client, un particulier ou une entreprise, qui vient nous consulter reparte avec une solution adaptée à sa situation.

Parcours professionnel

Parcours 

professionnel

José Roberge a entrepris sa carrière chez Revenu Québec où il a œuvré pendant 9 ans à titre d’agent de recouvrement fiscal, de chef d’équipe, puis de chef de service par intérim, spécifiquement affecté aux dossiers d’insolvabilité. À ce titre, il a agi comme leader pour former une équipe de percepteurs chargés de protéger et de percevoir les créances de l’État. Il a rejoint les rangs de Métivier et Associés, syndics en 1996 et il a obtenu sa licence de syndic en 1998. En août 2000, il a cofondé Roy Métivier Roberge.

 

Il a traité un nombre impressionnant de dossiers de sociétés de toute envergure dans des domaines variés. Sa longue expérience de la perception fiscale fait de lui un intervenant très avisé pour toutes les questions concernant le recouvrement des créances de l’État.

 

José s’investit auprès des jeunes entrepreneurs et appuie la Jeune chambre de commerce de Québec.

Études

1998 — Licence de syndic autorisé en insolvabilité (SAI), Bureau du surintendant des faillites

Certification de professionnel agréé de l’insolvabilité et de la réorganisation (PAIR), Association canadienne des professionnels de l’insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR)
1996 — Baccalauréat ès arts avec majeure en relations industrielles et bloc complémentaire en finance, Université Laval

1990 — Administration des affaires (60 crédits obtenus sur 90), Université Laval

Vous aimeriez discuter avec José?

Planifiez une rencontre avec José. Votre première consultation est gratuite, confidentielle et sans obligation de votre part.

Parlez à un conseiller
Roy Métivier Roberge