Des signes avant-coureurs des difficultés financières à venir ?

Des signes avant-coureurs des difficultés financières à venir ?

Par : Éric Métivier, CPA, CMA, PAIR, SAI | Syndic

Le présent article est le premier d’une série de deux articles qui portent sur les signes avant-coureurs de difficultés financières à venir.

 

Dans le cadre de ce premier article, nous traiterons des signes avant-coureurs d’une insolvabilité à venir pour un particulier, tandis que le second article traitera du même sujet pour une entreprise.

 

L’insolvabilité est un processus sournois qui s’amène sans s’annoncer. On se rend trop souvent compte de son insolvabilité lorsqu’il est trop tard, lorsque, pour le premier mois, la personne est incapable de faire un choix entre payer son loyer, sa nourriture ou son paiement d’auto.

 

Ainsi, à moins de subir une perte importante en raison d’un événement particulier, l’insolvabilité grandit de période en période, c’est-à-dire au fil des mois où la personne dépense plus qu’elle ne gagne. Le déficit du mois courant s’additionne au total des déficits des mois passés jusqu’à représenter un trou profond duquel il n’est plus possible de s’extirper.

 

Pour un particulier, certains signes perceptibles constituent des indicateurs avancés que des problèmes financiers vous guettent. Certains ignorent ces signes indicateurs ou refusent de croire qu’ils sont confrontés à une situation d’insolvabilité. Or, plus la constatation des problèmes se fait tardivement, plus grands sont les dégâts.

 

Donc, si vous vivez l’une ou plusieurs de ces situations :

 

  • Vous n’avez aucune idée de ce à quoi peut ressembler un budget mensuel de revenus et de dépenses;
  • Vous dépensez mensuellement, à votre insu ou pas, plus que ce vous rapporte votre salaire net;
  • Vous vivez de paye en paye;
  • Vous n’avez aucun coussin de sécurité afin de pallier à des dépenses imprévues;
  • Vous utilisez vos cartes de crédit par obligation et non par choix;
  • Vous ne payez que le minimum sur vos cartes de crédit;
  • Vous êtes incapables d’acquitter vos factures courantes avant leurs échéances;
  • Vous devez faire des emprunts temporaires entre vos paies pour subvenir à des besoins essentiels;
  • Vous faites l’objet de procédures pour des dettes impayées;
  • Vous prélevez des avances sur certaines cartes de crédit afin de payer les minimums requis sur d’autres cartes de crédit;
  • Votre salaire fait l’objet de saisie;
  • Vous êtes harcelé par des entreprises de recouvrement;
  • Les compagnies de services publics menacent de vous couper leurs services;
  • Vous devez liquider des biens pour faire face à vos obligations courantes;

 

Si vous avez répondu OUI à plus de trois ou quatre de ces questions Il est probablement temps de prendre un moment pour réfléchir à votre situation financière.

 

Un syndic de faillite évaluera votre situation financière, vous expliquera les différentes options possibles (faillite, proposition de consommateur, négociation informelle avec vos créanciers, statu quo, etc.) ainsi que les avantages et désavantages de chacune de ces options.

 

Cependant, si jamais la faillite ou la proposition de consommateur s’avère appropriée, le syndic préparera les documents nécessaires et déposera formellement la procédure choisie. Il administrera le dossier du début à la fin. À terme, vous serez libéré de vos dettes et vous retrouverez la paix d’esprit depuis longtemps perdue.

Pour vous guider, consultez un conseiller de RMR, sans aucune obligation de votre part.


Ces articles pourraient vous intéresser...

Parlez à un conseiller
Roy Métivier Roberge