De plus en plus d’aînés endettés et au bord de la faillite

Le Journal de Montréal a publié en août dernier un article où il expose les difficultés financières auxquelles font face les aînés endettés au Québec. Ils représentent le groupe ayant le plus haut taux de dettes et de propositions de consommateurs liés à leurs habitudes d’utilisation du crédit. 

 

«On évalue que les aînés qui font faillite ou une proposition de consommateur ont accumulé en moyenne 22 000 $ en dettes non garanties (cartes et marges de crédit, prêts personnels, etc.), incluant 13 000 $ de cartes de crédit, soit 60% de la totalité du montant. Or, dans les autres catégories d’âge, les dettes de cartes de crédit ne représentent que 41%»  

 

84% de ce groupe vivent avec de faibles revenus, souvent bien insatisfaisant pour un niveau de vie acceptable. Ces difficultés financières les poussent souvent à opter pour une proposition de consommateur ou encore même à déclarer faillite.

 

Lire l’article complet sur le site du Journal de Montréal.

 

Des questions pour nos conseillers?



Parlez à un conseiller
Roy Métivier Roberge