fbpx
6 mythes sur les REER et les CELI

6 mythes sur les REER et les CELI

Plusieurs croyances sur les REER et  les CELI persistent  lorsque vient le temps de planifier votre retraite. Dans cet article, nous allons démystifier 6 mythes sur le sujet afin de vous aider à développer  une vision plus claire lorsque viendra le temps de planifier votre retraite.

 

1- Le REER est intéressant pour les investisseurs plus âgés.

 

Il est faux de penser que le REER est seulement intéressant pour les investisseurs plus âgés puisque plus vous commencez à investir tôt dans votre REER, plus vous profiterez du rendement ou de l’intérêt composé.

 

2- Retirer de l’argent d’un CELI n’a pas de conséquences

 

Il vous est permis de retirer de l’argent de votre CELI à votre guise, mais gardez en tête que le but d’un CELI est plutôt de faire croître votre épargne et de conserver vos revenus de placement  à l’abri de l’impôt. Les sommes retirées de votre CELI dans une année quelconque ne peuvent être redéposées dans un CELI  qu’à compter de l’année suivante. Il est donc important de laisser votre argent aussi longtemps que possible  pour que les retombées soient intéressantes à long terme.

 

3- Le REER est seulement intéressant pour la retraite

 

Faux. Le REER permet aussi  de faciliter l’achat d’une première propriété grâce au régime d’accession à la propriété (RAP) et  il peut aussi permettre un retour aux études via le régime d’encouragement à l’éducation permanente (REEP).

 

4- Les retraits d’un CELI sont imposables

 

Faux. Lorsque vous retirez des sommes d’un CELI, aucun impôt n’est à payer puisque vous n’avez obtenu aucune déduction  d’impôt au moment de la cotisation, contrairement au REER.

 

5- Le REER est avantageux pour tout le monde

 

Le REER n’a aucune utilité et peut même être nuisible à  environ le tiers des gens. Si vos revenus restent similaires ou augmentent à la retraite, le CELI est alors plus avantageux. Par exemple, si vous avez des immeubles locatifs et que vous prévoyez finir de les payer une fois à la retraite, le CELI serait un choix plus avantageux pour vous.

 

6- Le CELI nécessite un investissement important

 

Aucun montant n’est trop petit pour un CELI. Rappelez-vous qu’il est toujours préférable d’épargner le montant dans un CELI que de le dépenser.

 

Des questions? Prenez rendez-vous dès aujourd’hui avec l’un de nos conseillers Roy Métivier Roberge.

Ces articles pourraient vous intéresser...

Parlez à un conseiller
Roy Métivier Roberge